Article 0
Sélectionner une page

Le 22 mars a lieu la journée mondiale de l’eau. Le but ? Sensibiliser l’opinion publique à la préservation d’une ressource vitale : l’eau. Comment ? Et par quels biais ? On vous explique tout sur cette journée de sensibilisation.

Journée mondiale de l’eau : qu’est-ce que c’est ?

Instituée par l’Organisation des Nations Unies en 1992, cette journée de sensibilisation soutenue par l’UNESCO est renouvelée chaque année en date du 22 mars. Elle est ici pour rappeler que la crise mondiale de l’eau n’est pas encore réglée. L’ONU, ses états membres et des ONG consacrent donc ce jour à mettre en lumière l’importance de l’eau douce, à discuter des solutions pour rendre l’accès à l’eau potable démocratisé et à sensibiliser le public aux enjeux liés à la consommation de l’eau.

C’est l’occasion pour tout un chacun d’apprendre comment fonctionne l’eau, de réfléchir à sa consommation et de participer à un changement collectif. Pour cela, des actions sont déployées telles que des animations, la diffusion de documentaires, l’organisation de conférences, des tables rondes, des séminaires, etc. Des supports de communication sont également téléchargeables en libre accès sur le site officiel du WordWaterDay. Notez aussi que les Nations Unies publient un rapport complet sur la situation de l’eau dans le monde et émettent des recommandations. Cela permet à toute personne désireuse de s’impliquer de comprendre ce qui est préconisé par les décideurs politiques.

Enfin, chaque année, un aspect spécifique de l’eau est mis en lumière. La thématique choisie pour cette année 2021 est la suivante : “La place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger”.

Pourquoi l’eau est-elle une ressource menacée ?

Surconsommation, sécheresses, changements climatiques, privatisation des eaux, répartition inégale des ressources, conflits politiques… Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, l’eau vient aujourd’hui à manquer, causant ainsi la mort de 5 personnes par minute dans le monde parce qu’elles n’ont pas accès à l’eau potable. Certains lui donnent le titre d’or bleu, c’est pour dire ô combien cette ressource vitale est devenue rare, voire précieuse.

Pourtant, depuis 2010, l’eau potable est devenue un droit humain. L’ONU a expressément reconnu l’accès à l’eau et à l’assainissement comme un droit : « Le droit à l’eau garanti à chaque être humain de disposer pour son usage personnel et domestique d’une eau abordable et saine, en quantité suffisante, de qualité acceptable et accessible ».

Mais qu’en est-il réellement de cette reconnaissance ? A-t-elle servi à opérer un changement ? Selon Catarina De Albuquerque, rapporteuse à l’ONU, ce droit est avant tout symbolique. Elle déclare aussi dans une interview au site ID4D que « le problème, ce sont les mauvaises politiques publiques et le manque important de régulations qui sont pourtant indispensables pour prioriser les différents usages de l’eau ».

Encore aujourd’hui, plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, et des millions d’autres souffrent de maladies liées à l’insalubrité de l’eau. Le combat pour rétablir un équilibre des ressources est en marche, mais force est de constater que cela ne suffit pas.

Adopter les perles de céramique pour préserver l’eau : une bonne idée ?

Vous souhaitez participer à la journée mondiale de l’eau ? Alors, pourquoi ne pas utiliser les perles de céramique pour filtrer l’eau du robinet ? Figurez-vous qu’adopter une alternative écologique aux bouteilles en plastique fait partie des recommandations et des conseils livrés par les organisateurs de la journée mondiale de l’eau pour préserver cette ressource. Et pour cause, les chiffres liés à la consommation de plastique dans le monde font froid dans le dos :

  • 89 milliards de bouteilles en plastique sont vendues chaque année ;
  • 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans les océans, dont 4 millions qui arrivent par les rivières ;
  • 700 espèces d’animaux marins ont déjà ingéré du plastique. D’ici à 2050, 99% d’animaux marins mangeront du plastique régulièrement ;
  • 60% des plastiques coulent et tapissent les fonds marins, puis génèrent de l’hypoxie (limitation des échanges gazeux entre l’eau et le sol).

⏩À lire : pourquoi vous devriez dire stop aux bouteilles en plastique ?

Mais à quoi servent les perles de céramique au juste ?

Ce sont des tubes d’argile d’1 cm de diamètre cuits à très haute température et qui renferment une biotechnologie : les micro-organismes efficaces. Déposées dans le fond d’une carafe, les perles de céramique jouent un rôle de purificateur. En d’autres termes, l’information de la synergie bactérienne des perles agit positivement sur l’eau de manière à lui rendre son état d’eau originelle. Résultat, le gout du chlore disparaît, le calcaire présent dans l’eau du robinet est très fortement réduit et l’eau redevient vivante.

Finalement, les perles de céramique peuvent vous aider à réduire significativement votre impact environnemental en limitant la consommation de plastique. C’est donc aussi une manière d’agir en faveur de l’eau et de cette journée de sensibilisation.

Vous souhaitez vous engager pour cette noble cause ? Du 22 au 28 mars, nous vous faisons exceptionnellement profiter d’un code promotionnel de 15% sur l’ensemble de notre gamme sur notre site www.lesvertsmoutons.com/boutique avec le code « STOP15 ».

Sources :
https://www.worldwaterday.org/share
https://ideas4development.org/droit-eau-droit-humain-fondamental/

Contenu Protégé !
Share This