Article 0
Sélectionner une page

À l’heure de la consommation durable et des initiatives zéro déchet, qui n’a jamais pensé à faire du tri dans sa cuisine pour se débarrasser définitivement des produits à usage unique ? Car, qu’on se le dise, le plastique dans la cuisine, on en trouve partout et sous toutes les formes. Alors, par où commencer et comment faire en sorte de supprimer définitivement l’utilisation des produits en PET chez soi ? On y répond dans cet article en vous partageant 6 conseils écologiques.

Plastique dans la cuisine : un fléau écologique ?

Faut-il bannir le plastique dans sa cuisine ? Si on en croit les études et les chiffres, la réponse est plutôt évidente. Environ 400 millions de tonnes de plastique sont produites dans le monde chaque année. Mais seulement 9 % sont recyclées. Si on en croit un calcul simple, les 91 % restant finissent soit enfouis dans une décharge à ciel ouvert à l’autre bout du monde soit dans les océans, décimant la faune marine.

Pourtant, quand on ouvre les placards de notre cuisine, le Polyéthylène téréphtalate (PET) est partout. Bouteilles d’eau en plastique, boîtes de conserve, sachets de biscuits, produits ménagers, film alimentaire, sacs, gobelets, emballages en tout genre…

Les gouvernements tentent timidement de mettre en place des solutions écologiques pour contrer l’invasion du plastique. On pense notamment à la loi anti-gaspillage. Mais est-ce suffisant ? Il serait utopique d’affirmer que oui. En tant que citoyen, il est aussi de notre responsabilité d’agir. Mais, changer ses habitudes de consommation au profit d’alternatives plus durables relève d’un choix personnel en accord avec ses valeurs.

Devenir écolo ne semble donc pas fait pour tout le monde tout de suite, hélas…

Toujours est-il que mettre en place des actions pour se débarrasser du plastique n’est pas si compliqué. En soit, il suffit de changer quelques-unes de ses habitudes pour laisser place à des alternatives plus durables. Ça vous intéresse ? Restez avec nous, on vous montre comment dans la suite de l’article.

Se débarrasser des produits à usage unique dans la cuisine : 6 conseils

1-  Examiner le contenu de sa poubelle et faire le tri

L’un des premiers gestes écologiques que vous pouvez faire pour dire stop au plastique dans la cuisine, c’est de jeter un coup d’œil à votre poubelle. Étrange, me direz-vous… Mais c’est en regardant de plus près votre consommation que vous serez à même de faire le point sur ce que vous êtes prêt à éliminer ou non.

Avec le zéro déchet, l’idée n’est pas de tout changer d’un coup, mais plutôt d’y aller progressivement. Si vous souhaitez des résultats durables, et surtout définitifs, rien ne sert de courir. Prenez alors le temps d’examiner d’où vous partez pour savoir où vous souhaitez aller.

Vous pouvez même vous donner un objectif réaliste. Par exemple, je décide que d’ici un an, j’aurai réduit ma consommation de déchets plastique de 75 %. Peut-être que vous l’aurez atteint en 6 mois, ou moins ! Mais cet indicateur vous permettra de garder un cap.

 2-  Repenser son mode de consommation

Pour se débarrasser définitivement du plastique dans votre vie, vous devrez réfléchir avant d’acheter. Cela peut demander un effort dans les premiers temps, car vous allez peut-être devoir examiner les étiquettes, dire non à des articles que vous aviez l’habitude d’acheter, faire vous-même vos produits ménagers, vous rendre dans des commerces de proximité, investir dans des produits zéro déchet, etc. Ce n’est qu’avec le temps que ces nouvelles habitudes deviendront naturelles.

Réfléchir à ce que l’on achète, c’est aussi se questionner sur son besoin. Ai-je vraiment besoin de ce produit ou est-ce que ça répond à une impulsion, un fantasme ou une lubie ? Qu’est-ce que sa fabrication implique ? Est-ce que je n’ai pas un substitut déjà chez moi ?

Ces interrogations vous permettront de rapidement savoir si le produit que vous vous apprêtez à acheter répond à un besoin justifié ou non. C’est ce que l’on appelle la méthode BISOU (besoin, immédiat, semblable, origine, utile).

3-  Oser dire non

Dans un même registre, apprendre à refuser s’avère être très utile lorsque l’on s’engage dans une démarche zéro déchet. Les achats impulsifs sont responsables d’un trop plein de déchets, car comme vu précédemment, ils ne sont pas réfléchis. Pourtant, chaque consommateur est responsable de son mode de consommation. Finalement, oser dire non, c’est assumer ce pourquoi on agit.

En apprenant à vous questionner sur vos besoins réels (et non ceux fantasmés), vous pourrez plus facilement faire le tri, et donc réussir à éliminer le plastique de votre cuisine.

Alors, comment fait-on concrètement ?

On ne se laisse pas duper par les publicités racoleuses, on refuse la proposition d’un sac plastique ou d’une paille dans un bar, on évite d’accumuler des déchets susceptibles de polluer, on s’équipe de quelques essentiels pour ne pas avoir à être pris de cours, on s’informe, etc.

4-  Passer au vrac pour limiter le suremballage

Et si vous passiez au vrac ? Acheter en libre-service s’avère être un moyen très écologique pour se passer définitivement du plastique dans la cuisine. De plus en plus de boutiques et de commerces de proximité s’équipent pour permettre aux consommateurs d’acheter sans polluer.

L’idée est simple : vous venez avec votre propre contenant (sacs à vrac, bocal en verre, sachets réutilisables) ou vous utilisez ceux mis à disposition. Ensuite, vous vous servez dans les contenants mis à disposition de la quantité dont vous avez besoin, ni plus ni moins. Vous pesez et ne payez que le poids de votre contenu. En comparaison à un produit sur étagère, vous faites généralement des économies, car vous ne payez pas le coût de l’emballage et du marketing.

Et comme vous le savez, les produits du commerce sont souvent suremballés. On pense notamment aux biscuits qui sont empaquetés dans des sachets en plastique, qui sont eux même emballés dans du plastique. Les acheter en vrac vous permettra de considérablement réduire le contenu de votre poubelle.

5-  S’équiper de quelques essentiels zéro déchet

En cuisine, on utilise souvent les mêmes produits. Des contenants pour les restes de la veille, des éponges pour faire la vaisselle, des produits ménagers pour passer un coup de propre, du film alimentaire pour emballer vos sandwichs, des sacs pour faire vos courses, etc.

Pour éliminer durablement le plastique de votre cuisine, l’une des solutions est de s’équiper en produits zéro déchet. Pour ça, prévoyez d’investir une petite somme pour vous constituer votre stock de produits zéro déchet dont vous vous servirez tous les jours. Bocaux en verre, sacs réutilisables, éponges écologiques ou tawashis, contenants réutilisables, bee’s wrap, gourde écologique, lingettes lavables, composteur, filtres à café en tissu, perles de céramique

Ce petit stock vous évitera de craquer sur un produit en plastique si vous vous retrouvez à court d’un accessoire. Voyez ça comme votre fil de sécurité 😉

6-  Réutiliser pour ne plus jeter

Le fléau avec le plastique, c’est qu’il est jetable. Le film étirable, les éponges, les pots de yaourt en plastique, les emballages alimentaires, l’essuie-tout, les bouteilles d’eau… Tous ces produits sont voués à être jetés une fois consommés. D’ailleurs, on les appelle les produits à usage unique.

Pour se passer du plastique dans la cuisine, il est important de savoir réutiliser. Oubliez l’acte facile de jeter, et pensez le plus souvent au réutilisable. Pour ça, vous pouvez opter pour des produits zéro déchet comme on vient de le voir, qui, par définition sont durables. Mais vous pouvez aussi donner une seconde vie à certains de vos objets.

Cet exercice vous demandera d’être créatif, mais si vous encouragez votre famille à participer, vous verrez que ça peut être très ludique !

Alors, vous sentez-vous prêt à vous débarrasser du plastique dans la cuisine ? Si vous êtes arrivé jusqu’au bout, vous constaterez que pour ne plus consommer de produits à usage unique, il suffit de changer ses habitudes en les transformant. Si certaines vous paraissent trop ambitieuses, ne vous y attelez pas tout de suite. Laissez-vous le temps d’y aller étape par étape pour obtenir des résultats définitifs.

👉 Le sujet du zéro déchet dans la cuisine vous intéresse ? Pour compléter votre lecture, allez lire notre billet sur les produits malins et durables à adopter pour une cuisine zéro déchet.

Et si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le liker ou à le partager autour de vous