Article 0
Sélectionner une page

Vous avez un projet de rénovation en cours ? Ou vous souhaitez simplement rafraîchir le mur de l’une de vos pièces d’habitation avec une couleur tendance ? Une peinture murale s’avère être la meilleure option. Mais avez-vous pensé aux conséquences sanitaires et écologiques ? En raison de leur forte concentration en métaux lourds et COV, les peintures classiques sont reconnues pour être polluantes et toxiques pour la santé. Pourtant, il existe des alternatives saines pour repeindre écologiquement sa maison. On vous en présente une aujourd’hui : la poudre de céramique aux EM. Qu’est-ce que c’est, comment l’utiliser, quelles différences présente-t-elle avec les peintures écologiques ? On vous dit tout.

Rénovation écologique : pourquoi opter pour des alternatives plus saines ?

Pour moins polluer

Ce qui est particulièrement néfaste pour l’environnement avec les peintures d’intérieur, ce sont les COV, des composés organiques volatils. Lors du temps de séchage, ces molécules s’évaporent dans l’air, nuisant à la pureté de celle-ci. On dit alors qu’elles polluent l’air intérieur. C’est d’ailleurs ce qu’a démontré l’étude de L’OQAI, l’observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur. Sur le nombre de cas étudiés, le rapport a mis en évidence que l’air intérieur était plus pollué que l’air extérieur. Il a aussi montré la présence de composants jusqu’à 15 fois plus concentrés à l’intérieur qu’en dehors des habitats.

Autre contrainte environnementale : la fabrication. Qu’elle soit synthétique ou à l’eau, la composition de la peinture reste au final toujours la même : un liant, un solvant et du pigment auxquels on ajoute des additifs. Loin d’être naturelles, ces substances ont un impact certain sur l’environnement, car leur fabrication est particulièrement énergivore et consommatrice de matières premières renouvelables.

Pour préserver sa santé

Outre les composés organiques volatils (COV), les peintures d’intérieur classiques contiennent plusieurs substances nocives comme les métaux lourds, les conservateurs nocifs, les plastifiants et les co-solvants. Ils contribuent non seulement à la pollution de l’air mais à celle de nos organismes. Ils peuvent même entraîner, selon la qualité de l’air, l’état de l’individu ou encore le taux de ventilation, des complications physiques graves (toux, maux de tête, difficultés respiratoires). C’est ce que l’on appelle le Syndrome du Bâtiment Malsain (SBM).

Vous comprendrez alors la nécessité d’orienter son choix vers des solutions plus saines pour rénover ou décorer son habitat.Pour profiter d’un environnement sain, les solutions écologiques et assainissantes sont recommandées. De fait, la composition des peintures dites “écologiques” ne comporte que peu de résine chimique et de substances polluantes. Par exemple, la limite maximale autorisée de COV par litre est de 5 grammes contre 30 grammes pour les revêtements muraux classiques. On parle alors de peintures écologiques ou naturelles, normées ou éco-labélisées. Mais il existe aussi une solution plus innovante et encore moins polluante, la poudre de céramique aux EM que l’on vous présente ci-dessous.

Utiliser la poudre de céramique EM pour repeindre écologiquement sa maison

Qu’est-ce que la poudre de céramique aux EM ?

La poudre de céramique EM comme on aime l’appeler est une poudre fine et légère produite à base d’argile fermentée qui est enrichie en micro-organismes efficaces. Pour rappel, les EM sont un ensemble de bactéries qui repose sur le double principe de fermentation et de dominance, ce qui décuple leur capacité. À l’unisson, ils ont le pouvoir d’impacter positivement le terrain dans lequel ils sont placés. Ils constituent donc une solution naturelle et biologique pour améliorer significativement la qualité de l’eau, du sol ou des aliments.

Tout comme les perles de céramique, la poudre est cuite à très haute température et conserve les multiples caractéristiques et informations des EM. Conséquence ? Une fois mélangée à de la peinture, cette solution concentrée en probiotiques s’active de manière à rééquilibrer les substances des matériaux de rénovation du type peinture, lasure, plâtre, enduit ou encore béton.

Comment utiliser la poudre enrichie aux micro-organismes efficaces ?

Avoir recours à de la poudre de céramique aux micro-organismes pour repeindre écologiquement sa maison ne demande pas de connaissances techniques. L’utilisation est excessivement simple, il suffit de respecter les dosages.

Sur notre boutique en ligne Les Verts Moutons, nous vous recommandons de procéder comme suit :

  • ajoutez 10 à 20 gr de poudre à votre peinture par litre, ce qui représente 2 cuillères à café par demi-litre ;
  • mélangez votre poudre à la peinture de manière à éviter la formation de grains ;
  • transvasez votre mélange dans votre pot et mélangez le tout une dernière fois pour que la peinture ait une consistance homogène ;
  • utilisez la peinture comme à votre habitude.

La durée d’utilisation de cette poudre est de 10 ans, comme les perles de céramique et point très important : la poudre n’altère en aucun cas la couleur de votre peinture d’intérieur.

Notez également que la poudre de céramique enrichie aux EM peut être utilisée pour amender votre sol de façon naturelle et ainsi contribuer à une meilleure fertilité de la terre. C’est idéal pour jardiner ou entretenir son potager sans avoir recours à des produits de synthèse chimiques.

Quels résultats espérer ?

En utilisant cette poudre naturelle pour décorer une pièce ou entamer un projet de rénovation, vous remarquerez rapidement les effets bénéfiques de son emploi.

Premièrement, l’action des micro-organismes efficaces permet d’absorber les odeurs nocives en capturant les molécules polluantes comme le formaldéhyde. Ce composé organique volatil est présent dans les peintures, certains produits ménagers et les matériaux de construction du type résine, colle, vernis, etc. Classé par l’OMS comme une substance cancéreuse, le formaldéhyde est polluant et particulièrement nocif pour la santé causant des symptômes physiques comme des maux de tête, des troubles respiratoires, de la fatigue… responsables du Syndrome du Bâtiment Malsain (SBM). S’en débarrasser est donc une très bonne option pour préserver sa santé comme pour protéger l’environnement.

La poudre de céramique aux EM agit aussi sur la moisissure et accélère le séchage. Les vibrations des micro-organismes efficaces ont un effet équilibrant et agissent sur l’atmosphère de la pièce.

En définitive, peindre une pièce de sa maison en ajoutant de la poudre aux EM constitue une solution efficace sur le plan sanitaire et écologique.

Peintures écologiques VS poudre de céramique : laquelle choisir ?

À la lecture de cet article, vous pourriez vous demander quelles différences il y a avec les revêtements muraux écologiques, et surtout quelle solution semble la plus avantageuse ? Pour y répondre, voici quelques différences.

Ce qui oppose les peintures naturelles à la poudre de céramique EM, c’est le produit en lui-même. D’un côté, vous avez une substance liquide dénuée d’agents nocifs comme les métaux lourds, les conservateurs, les co-solvants et les COV et de l’autre, vous avez une poudre naturelle à base d’argile fermentée qui renferme l’information positive d’une synergie bactérienne : les micro-organismes efficaces. Cette poudre n’est donc pas une peinture à proprement parlé, mais un produit complémentaire que l’on ajoute à son pot de peinture pour faire disparaître les effets néfastes voire toxiques des solutions chimiques. C’est en ajoutant cette poudre aux probiotiques à votre peinture que celle-ci devient une solution dépolluante et assainissante.

L’avantage des revêtements des peintures écologiques, c’est qu’ils sont prêts à l’emploi. Vous les trouverez facilement en commerce ou en grande surface. La poudre, quant à elle, est encore méconnue. Elle se démocratise toutefois avec l’utilisation des perles de céramique qui contient le même procédé. Vous la trouverez en vente sur notre e-shop Les Verts Moutons au prix de 23,90 euros.

Dernière différence : la durée d’efficacité du produit. La poudre de céramique se conserve et s’utilise pendant 10 ans. À raison de 10 à 20 gr de poudre par litre de peinture, c’est une solution économique et durable.

Repeindre écologiquement sa maison est avant tout une question de choix. Pour s’y prendre correctement, veillez à vous informer en amont sur la composition du produit de manière à éviter tout risque sanitaire. Comme on vous l’a démontré, des solutions plus saines existent.

Si la poudre de céramique aux micro-organismes efficaces vous interpelle, vous la trouverez en vente sur notre boutique en ligne.

Contenu Protégé !
Share This