Article 0
Sélectionner une page

Parmi vos bonnes résolutions, vous avez opté pour un mode de vie plus écoresponsable. En première ligne, vous souhaitez vous débarrasser des produits à usage unique, comme les fameuses bouteilles en plastique ! Mais à y réfléchir, vous vous demandez si c’est vraiment utile, et si votre consommation a réellement un impact ? Chez Les Verts Moutons, nous sommes convaincus que c’est une bonne idée ! Découvrez vite pourquoi il est important d’éliminer l’eau embouteillée de votre quotidien et par quoi remplacer les bouteilles d’eau en plastique. 

Remplacer les bouteilles d’eau en plastique pour limiter son impact environnemental

Le plastique, nouveau fléau environnemental. Depuis quelques années déjà, le sujet de la pollution plastique dans le monde est pris au sérieux. Et pour cause, les chiffres prouvent désormais que notre consommation de produits à usage unique a un véritable impact négatif sur l’environnement.

Selon Planetoscope, 480 milliards de bouteilles en plastique ont été vendues en 2016, soit environ 1 million de bouteilles achetées chaque minute dans le monde. Si face à chaque vente, le système de recyclage était optimal, la pollution serait moindre. Or, moins de la moitié des bouteilles PET sont recyclées. Cela a pour conséquences :

  • de créer une décharge de déchets dans les océans ;
  • de nuire à la faune et à la flore marine ;
  • de générer des microparticules que notre organisme ingère au travers de la consommation de produits marins ;
  • d’engendrer encore plus de pollution au travers du transport et de l’emballage ;
  • de polluer très longtemps : 450 ans, c’est le nombre d’années qu’il faut à une bouteille pour se dégrader ;
  • de gaspiller des ressources ;
  • etc.

Pour toutes ces raisons, la nécessité de remplacer les bouteilles d’eau en plastique par une alternative plus durable est donc urgente. Mais cela s’inscrit dans une volonté personnelle de contribuer à une évolution collective consciente et plus engagée.

L’eau embouteillée vous vide les poches

Saviez-vous que les bouteilles de plastique coûtent jusqu’à 100 x plus cher que l’eau du robinet ? C’est une bonne raison pour réfléchir aux économies que vous pourriez faire, non ?

En 2001, 65 % des Français consommaient de l’eau en bouteille, contre 53 % pour de l’eau du robinet. Depuis 2006, la tendance s’est inversée. L’une des raisons qui l’expliquent, c’est le prix de l’eau. Le prix d’une bouteille de plastique coûte en moyenne 30 centimes le litre, contre 0,3 centime le litre pour l’eau du robinet. À titre de comparaison, l’eau embouteillée coûte aussi cher que l’essence !

L’une des raisons qui expliquent cette flambée des prix, c’est le marketing. Sur le marché, les marques se battent pour promettre un produit toujours qualitatif. L’eau en bouteille aurait maintenant des vertus rajeunissantes, détoxifiantes ou amincissantes. Et tout cet argumentaire a un prix. Le marketing représenterait 40 % du prix d’une bouteille. Le contenant en lui-même aussi peut coûter cher. Finalement, tout ça n’est qu’une histoire de mise en valeur du produit, car le contenu, lui, reste le même et n’a rien de magique.

⏩  Pourquoi devriez-vous dire stop aux bouteilles en plastique ?

Comment remplacer les bouteilles d’eau en plastique ?

Il existe plusieurs solutions faciles à mettre en place et peu coûteuses pour vous débarrasser des bouteilles d’eau en PET. Voici quelques pistes.

S’approvisionner en eau de source

Rares sont ceux qui ont la chance de bénéficier d’une source d’eau naturelle à côté de chez eux, voire dans le jardin, mais si vous en faites partie, foncez ! En effet, l’eau vivante bénéficie de propriétés hydratantes améliorées et pénètre plus facilement les cellules de l’organisme pour une meilleure régénération. Notez aussi qu’elle n’a pas subi de traitement chimique, contrairement à l’eau du robinet. En résumé, l’eau de source est une eau pure.

Veillez toutefois à vous informer quant à la neutralité de cette eau. Généralement, les sources d’eau accessibles sont connues de la mairie. Vous pouvez demander à savoir si l’eau a été testée et si elle est bonne pour être consommée. Si vous avez trouvé une source d’eau dans votre jardin, vous devrez vous-même faire réaliser des tests réguliers en laboratoire. De plus, dans le cadre d’un usage domestique, une déclaration à la mairie est obligatoire selon l’article R2224.22 du Code général de Collectivités territoriales (CGCT).

Boire l’eau du robinet

C’est sûrement la plus connue, et la plus accessible des solutions : consommer l’eau du robinet. En effet, en France, le système d’eau courante est potable et gratuit. C’est aussi l’un des processus les plus contrôlés. Pour que l’eau arrive jusqu’à notre robinet, elle est d’abord puisée dans des réserves naturelles du type nappes phréatiques, sources ou encore barrages. Elle est ensuite traitée de manière à la rendre potable. Pour ça, elle est filtrée et reçoit des traitements antibactériens, mais aussi du chlore à un certain dosage. Dernière étape du process, elle est acheminée dans des centres de stockage avant d’être distribuée.

Vous comprendrez alors qu’une fois dans notre verre, l’eau est potable, mais dénaturée. Ce qui importe aux yeux du gouvernement, c’est que l’eau soit consommable sans risquer de maladies ou de chocs toxiques sur les particuliers. Mais avec les traitements subis, la circulation dans les conduits et le stockage, cette eau est morte (contrairement à une eau de source toujours en mouvement qui est vivante).

Utiliser un système de purification d’eau

Exit les bouteilles en plastique, mais l’eau de mon robinet à un goût de chlore prononcé et désagréable, que faire ? Optez pour une solution de purification ou de filtration de l’eau. Voici 4 exemples.

1 – les carafes filtrantes

Les carafes de type Brita, vous connaissez ? Largement commercialisées, ce sont des dispositifs qui visent à filtrer l’eau du robinet. Plus exactement, elles permettent de clarifier l’eau en la débarrassant du calcaire, nuisible aux appareils ménagers, mais aussi du chlore. Pour ça, la carafe est équipée d’une cartouche filtre. La condition nécessaire à une bonne utilisation d’une carafe filtrante, c’est de changer en temps et en heure la fameuse cartouche. Auquel cas, c’est l’effet inverse qui se produit, car tous les polluants recueillis par le filtre se déversent dans l’eau.

2-  les systèmes d’assainissement d’eau

On parle ici d’osmoseurs. Ces systèmes sont des dispositifs complets et complexes, mais très performants. Le plus souvent, ils se fixent au conduit du robinet et sont composés de 5 niveaux de filtre. Leurs actions visent à adoucir l’eau, mais aussi à nettoyer l’eau de tous les polluants du type métaux lourds, résidus médicamenteux, pesticides, etc.

Opter pour un osmoseur pour remplacer les bouteilles d’eau en plastique est une solution intéressante, mais coûteuse. Le prix varie en effet entre 400€ et 1500€.

3- le charbon actif

Le charbon actif ou Binchotan japonais est représenté par un bâtonnet en bois. Il agit sur l’eau comme un purificateur. Le principe est qu’il capture dans ses pores toutes les impuretés et les agents négatifs. Il a également comme effet de reminéraliser l’eau en apportant des minéraux et des oligo-éléments.

L’inconvénient avec ce produit, c’est sa durée de vie. Vous devez changer le charbon actif tous les 6 mois sous peine que le Binchotan relargue tous les nocifs qu’il a capturés dans l’eau.

En revanche, son prix est très accessible : environ 8 euros le bâton.

4- les perles de céramique

Last but not least : les perles de céramique !

Ces tubes en argile ne mesurent qu’ 1 cm de diamètre et ne sont constitués que de bactéries (80 souches bactériennes réparties en 5 groupes) et d’argile cuit à très haute température. Sous l’effet de la cuisson, les informations positives liées à la synergie bactérienne sont conservées au sein même de la perle. Cela a pour conséquence d’interagir directement sur la qualité de l’eau.

Par exemple, les perles de céramique ont pour effets d’assainir l’eau en supprimant tous les éléments nocifs et en adoucissant l’eau, de dynamiser et d’apporter un supplément en antioxydants à l’eau. Résultat, au contact des perles, la qualité de l’eau est significativement améliorée. Elle est plus neutre, légère, et hydrate plus profondément.

Pour ce qui est de l’utilisation, il suffit de placer 15 perles de céramique dans sa carafe et de laisser le processus s’activer 20 minutes (30 lors de la première utilisation). Les perles Les verts Moutons se vendent 12,90 € et se trouvent sur notre boutique en ligne ou en magasin bio. Enfin, notez qu’étant donné qu’elles ne sont composées que de bactéries, elles ont une durée de vie très longue : 10 ans. Aucun système de filtre n’est à changer, c’est un procédé biotechnologique naturel.

⏩  Pourquoi et comment purifier l’eau du robinet ?

Se munir d’un contenant écologique

Dernier conseil pour remplacer les bouteilles d’eau en plastique : toujours avoir une gourde avec soi. Vous connaissez sûrement les gourdes en inox, une véritable alternative écologique. Démocratisés, ces nouveaux contenants se vendent partout : magasin bio, grandes enseignes et même supermarché. Mais attendez de voir ce que vous réservent les innovations.

Si vous cherchez un peu de nouveauté ou de fraîcheur, vous serez ravie d’apprendre que certaines marques se prêtent au jeu de l’ingéniosité. Parmi les nouvelles créations commercialisées, vous trouverez :

  • La bouteille en fibre de lin : elle est fabriquée à partir d’un matériau biosourcé composé de fibres de lin et de résines. La bouteille de Green Gen Technologie est un contenant léger, design et biodégradable.
  • La bouteille en sucre de canne : made in France, cette bouteille est fabriquée à partir de matières 100 % végétales comme le sucre de canne, mais aussi les noyaux d’olives. Les bouteilles sont bien évidemment compostables ou recyclables. La marque VeganBottle produit aussi des gobelets, des gourdes, des bouchons ou encore des pots.
  • Encore plus innovant, le plastique comestible ! Notpla, la société qui fabrique et commercialise cette innovation crée des bulles d’eau comestible. L’eau est contenue dans la membrane d’un plastique d’un nouveau genre fabriqué à partir d’algues. Ce contenant est donc biodégradable, mais encore surprenant, il se mange !

Notre point de vue sur la question de remplacer les bouteilles d’eau en plastique ? C’est assurément une bonne idée ! Cela vous permettra de réduire votre impact écologique, et de faire des économies. Encore faut-il trouver le produit qui permettra de supprimer définitivement l’eau embouteillée de votre quotidien. Pour ça, vous pouvez compter sur les perles de céramique Les Verts Moutons ou toute autre initiative durable.

Contenu Protégé !
Share This